Twitter
LinkedIn
RSS

4 recommandations pour votre activité autoédition | Et très bonnes fêtes à tous : o)

0
0
0
0
0
Ou copiez le lien

Autoedition -- 2014/2015Hey les Plumo’s ! Vous avez certainement remarqué que 2014 était plutôt une bonne année pour l’autoédition en général mais…

Comment aura été cette année pour vous ? Combien de publications et… Avez-vous eu quelques bons taux de ventes ?

Nul doute que cette année, la hotte du père Noël incluera de nombreuses tablettes et liseuses — A vous de les remplir avec du contenu que vos lecteurs adorent et réclament puis… De faire le plein d’euros au passage !

A ce propos si vos résultats ne sont pas concluants pour le moment, et que vous n’avez pas encore eu votre cadeau de La Plume + les 2 surprises…

… Vous pouvez y accéder en cliquant ici et ensuite… Faire de l’année qui vient celle de votre succès ;o)

De mon côté les amis l’année qui s’écoule aura été remplie de nouveautés, et de belles progressions…

(En autoédition mais pas seulement — ceux & celles d’entre vous qui me suivent depuis au moins un an ou + (merci !) savent que ce n’est pas ma seule activité : )

Si vous démarrez dans l’autopublication (ou que vous “patinez” depuis vos débuts) voici 4 recommandations pour vous aider à faire de cette activité une véritable réussite=

1. Amenez une VRAIE valeur à vos lecteurs !

Se lancer dans l’autoédition est facile et accessible à tous mais… Cela ne doit pas dispenser de se creuser un peu pour amener une vraie valeur aux lecteurs ! Si votre objectif est de publier des romans, je ne serai pas votre meilleur conseiller n’étant pas moi-même auteur de fiction.

Mais ce que j’ai retenu de mes différents échanges avec des collègues auteurs indés qui publient de la fiction avec succès… C’est qu’ils apportent une vraie valeur à leurs lecteurs, en prenant la peine de s’imaginer dans leur peau afin de les captiver le + possible et pour cela… Ils n’hésitent pas entre autres, à faire des recherches (cf. l’article invité de Jimmy Sabater sur ce lien).

Si comme moi vous avez choisi de publier du contenu informatif (guides pratiques etc.)  par exemple pour des personnes qui cherchent des solutions à leurs préoccupations principales, il vous faudra veiller à ce que votre contenu soit bien recherché, pertinent et réellement valable pour votre audience.

Un bon départ pour mieux cerner les attentes de vos futurs lecteurs est d’aller sur des forums thématiques et/ou sur Yahoo Réponses pour repérer les questions les plus fréquemment posées dans le domaine choisi, et les réponses votées comme les + populaires.

Maintenant rassurez-vous, même si vous n’avez pas encore d’idée de domaine dans lequel publier ni aucune expertise, il existe deux méthodes infaillibles pour ne jamais vous retrouver à court d’inspiration, de contenu…

… Et que j’explique gratuitement dans un guide rapide offert en cadeau via ce lien.

Et puis… Qu’il s’agisse de fiction ou d’informatif, il est très important de soigner la mise en forme, avec un bon formatage et une couverture top (le tout par vous-même ou en externalisant) en résumé… Un contenu irréprochable pour fidéliser vos lecteurs, qui vous en réclameront alors encore davantage ! (Ce qui vous permet au passage de réaliser + de profits ; o)

2. Focalisez à fond sur votre activité autoédition !

Même si c’est pour vous une activité en complément d’un job… N’en faites pas un simple “hobbie”. Autrement dit les bloc-temps que vous consacrez au développement de votre activité d’auteur indépendant devraient être axés uniquement là-dessus… En y mettant le meilleur de vous-même.

Cela semble évident mais lors de nombreux échanges avec des collègues de la communauté, il m’arrive d’en croiser qui ont tendance à se disperser en papillonnant deci-delà sur des opportunités du web pas toujours sérieuses, juste parce qu’on leur promet la lune (c’est pas moi qui vais leur jeter la pierre, je suis passé par là aussi : ))

La même question revient souvent d’ailleurs: “Avec quoi puis-je faire le + de profits en ligne: En autoédition, en affiliation ou avec la vente de produits numériques ? (Vidéos de formation etc…)”  et ma réponse est souvent la même… Vous pouvez faire des revenus importants dans chacun de ces domaines, mais ça ne devrait pas être le premier critère pour déterminer quel modèle choisir d’abord.

Tout est question de motivation, de feeling et d’engagement. Concentrez-vous d’abord sur le modèle avec lequel vous sentez le + d’affinités, sans dévier de celui-ci et une fois que ça tourne… Rien ne vous empêche ensuite si vous le souhaitez — de diversifier vos sources de revenus.

(Note: C’est ce que je fais aujourd’hui avec mon partenaire, en gérant via LPA Publishing pas moins de 3 types d’activités profitables sur le web, avec en + un nouveau département qui promet et qu’on va dévoiler cette prochaine année mais… J’ai développé chaque activité en focalisant d’abord sur une seule à la fois jusqu’à en faire une réussite… Avant d’en ajouter d’autres !).

Bref si vous voulez vraiment réussir en autoédition (comme ailleurs) il faut maintenir votre focus ; o)

3. Ne vous limitez pas à juste publier sur Kindle

Amazon KDP reste LA plateforme gratuite par excellence permettant à chacun de se lancer et développer son activité dans l’autoédition. Le revers de la médaille c’est que tout le monde, sa grand-mère et son chien peuvent publier aujourd’hui sur Kindle ! Du coup, cela augmente la compétition.

L’un des facteurs qui vous aidera clairement à faire de votre activité d’autoédition un vrai succès… Est d’augmenter votre audience en publiant aussi ailleurs que sur Kindle.

Pour cela vous avez une plateforme toute aussi gratuite qui vous permet de publier à la fois pour l’Istore d’Apple (tablettes Ipad et Iphone), Kobo (Fnac…), tablettes Sony, etc… C’est Smashwords.

Il y a deux façons de publier sur Smashwords: En rendant vos ebooks disponibles uniquement sur Smashwords.com (aucun intérêt pour du contenu francophone) OU en les soumettant aussi à leur catalogue Premium, pour être diffusé sur Apple, Kobo, Sony etc.

(Note: Smashwords est une plateforme anglophone, mais pour pouvoir y publier facilement sans connaître un mot d’anglais et vous garantir un formatage universel accepté dans leur catalogue Premium, vous avez un training complet “au clic” en 6 modules vidéos ici ;o )

4. Ne restez pas isolé(e)

Ce n’est pas parce que vous avez choisi une activité indépendante que vous devez toujours faire face seul(e) !

La “solitude de l’auteur” est bien réelle  et heureusement pour y parer, de plus en plus de blogs, forums, groupes… Sont là pour vous permettre de rester au courant de tout ce qui se passe dans l’autoédition, mais aussi d’échanger avec d’autres auteurs indépendants de tous niveaux et horizons.

Vous avez bien sûr les forums de KDP, certains groupes sur Facebook mais aussi des blogs spécialisés comme celui-ci ou bien encore celui-là et… Un groupe d’entraide sur Skype ici ; o)

Pour conclure les amis…

Un GRAND merci à vous pour m’avoir accompagné tout au long de cette année fructueuse, et d’être toujours là !

Mes vifs remerciements aussi à tous mes partenaires, ainsi qu’à ceux de mes proches qui ont cru en moi et me permettent tous de croire… En vous : )

Avec tous mes vœux de réussite, de prospérité et comme toujours… N’hésitez pas à commenter ici avec vos remarques, questions, projets, émotions !

Chaleureusement.

Eric – La Plume



      
0
0
0
0
0
Ou copiez le lien
Tags:,,,,,,,,,,

2 réponses à “4 recommandations pour votre activité autoédition | Et très bonnes fêtes à tous : o)”

  1. Ivan Greindl says:

    Bonjour Eric,

    Pour convertir un ebook “pdf” en “e-pub”, connaissez-vous une méthode qui respecte la mise en pages originale et les illustrations ???
    Un grand merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    Ivan Greindl

    • Hi Ivan, en fait depuis un certain temps maintenant je fais faire tous mes formatages par des prestataires genre Fiverr ^^

      Voici le lien à cliquer d’un très bon qui convertit de .pdf vers e-pub à partir de 5$ pour 30 pages, en respectant le manuscript original.

      Pour info avec mon partenaire comme on externalise beaucoup, on teste régulièrement des prestas sur Fiverr pour plein de taches (e-covers, formatage mais aussi video-trailers pour ebooks, traducteurs etc…) et on regroupe les meilleurs sur un carnet “le rolodex des marketeurs”

      (+ d’infos en cliquant ici).

      Espérant que ça répond à ta demande : ) @micalement.
      Eric – La Plume

Déposez un commentaire

*